La Direction Générale du Chemin de Fer Congo-Océan a le plaisir d'informer son aimaible clientèle de la promotion des prix des billets voyageurs à compter du lundi 05 décembre 2016 et ce, jusqu'à nouvel avis sur le parcours de Pointe-Noire à Loutété et de Loutété à Pointe-Noire. Nous œuvrons pour vous faire aimer le train

Carte du CFCO

Articles

 

Ce sont ces opérations qui ont lieu pour le chargement ou le déchargement, débrancher les trains à l'arrivée et composer ceux au départ.

Pour le novice, cela va tout seul, jeu d'enfant. Mais lorsqu'on en est l'acteur, l'opérateur, cela demande toute une infrastructure et des moyens.

Au passage des gares, une simple petite opération de tirer-refouler sur deux ou trois voies et le tour est joué; ou retiré ou on ajouté un wagon. Mais les opérations terminales ne sont pas aussi simples. Elles ont d'abord lieu dans les endroits appropriés. Les deux plus importants sont situés aux deux extrémité de la ligne . Le poste central de tirage (PCT) est situé à Pointe-Noire. Il fait la jonction entre la ligne proprement dite, le terminus étant la gare centrale de Pointe-Noire , le PK0 el la gare maritime située dans le port autonome de Pointe-Noire, avec , comme vocation de recevoir les wagons chargés de marchandises en import ou en export. Vous présentez-là , lorsque la notion d'ordre vous habite, qu'il faut un peu de rangement. C'est le rôle des triages.

Le PCT est lieu indiqué pour cette fonction. Il est situé dans l'aire où débute le chemin de fer , à coté de son plus grand pourvoyeur, qui est aussi sa raison d'être. Pour cette fonction, il bénéficie d'une structure adéquate: il dispose de 3 faisceaux de voies (faisceau arrivée, faisceau de tri et faisceau départ). Le faisceau arrivée reçoit, en l'état , le train tel qu'il est arrivée. Il est composé de 7 voies. Les trais, par ordre d'arrivée et peut-être aussi à cause de la priorité des éléments qui les composent, sont tractés dans le faisceau tri où chaque genre wagon est regroupé selon sa destination. le triage forme les navettes selon leur destination: port, GPN, PK 1er pour le chargement ou le déchargement, PE ou les grands ateliers pour réparation. Le faisceau tri dispose de 9 voies qui doivent être dégagées au fur et à mesure que les navettes sont composées.

Pour que le mouvement demeure, les faisceaux doivent se libérer aussi. Après les différentes opérations, les wagons sont reçus par le faisceau départ où les trains sont formés pour le départ conformément au programme machine dont dispose le dépôt de la capacité de traction de ces machines.

Toute cette agitation est coordonnée par un chef triage qui dirige 4 équipes distinctes qui se succèdent en 3x8 heures pendant que la 4e se repose. l'équipe est composée de 5 agents: 1 chef d'équipe, 1 chef de manœuvre, 2 agents de manœuvre et 1 pointeur de formation qui renseigne sur chaque wagon.

les différents mouvement sont effectués à l'aide de locomotives. Au mieux de la forme, le CFCO emploie, pour les opérations terminales des machines de moindre capacité de traction. Cette partie machine est supervisée par un surveillant traction (SUT) qui coordonne la gestion du personnel de conduite et les machines affectées à la manœuvre des différents chantiers. Il assure la liaison entre le triage, le poste de commandement (PC) et le dépôt.

Au sein du triage, existe également un atelier matériel roulant (MR) dont les agents assurent la visite des wagons arrivés ou au départ. Ils effectuent les essais des freins de trains au départ.

Au point de vue exploitation, le PCT est appuyé par un fichier wagons dit local et les pointeurs de formation en dépendent, eux qui centralisent toute la situation des wagons au niveau du triage. Il est également appuyé par une section spéciale des hydrocarbures. Ce produit, si stratégique, constitue pour le CFCO un point névralgique. D'où la création de cette section spéciale chargée du suivi et de la manœuvre des wagons citernes qui bénéficient de propriété n* 1.

une autre section, celle du pesage au défilé, est un appui technique stratégique sérieux. D'autres lignes ont été nécessaires pour en parler.

le triage de Brazzaville, technique stratégique sérieux. D'autres lignes ont été nécessaires pour en parler.

Le triage de Brazzaville, techniquement est autant important que celui de Pointe-Noire. Il a, approximativement, le même personnel que le PCT. Il dessert le port de Brazzaville, l'embranchement SCLOG pour les hydrocarbures et celui de GPL s.a pour les gaz liquéfiés.

Autant la voie est vielle, autant les installations destinées aux opérations terminales sont vétustes. Elles sont incapables, actuellement de contenir tout le flot entrant et ne permettent plus de réaliser les opérations terminales dans la sérénité et la célérité requises.

Sébastien PANGOU LOUEMBA

 

 

 

Investir au Congo
Stand CFCO
Directeur Général
Directeur Général
Stand
Rencontre